Dark poetry

Cette série est composée de 9 digigraphies de 20 x 20 cm chacune, éditées chacune en 10 exemplaires.
Les impressions sont rehaussées à la main, devenant ainsi pièces uniques.
Le polyptyque fonctionne comme un tout modulable, chaque élément pouvant être déplacé ou encore vu séparément.

#6

Au premier abord, le noir est une barrière. Comme lorsqu’on éteint la lumière et tente de voir dans l’obscurité, peu à peu l’œil s’habitue et les formes apparaissent. Ici le noir devient multiple par ses nuances et ses textures. Il met en lumière, révèle et exacerbe l’atmosphère particulière, envoûtante et nostalgique.
Les lumières au lointain, traces de vie humaine ou astres, posent des repères et attirent le regard, comme une échappée à travers la noirceur.